Quand Nancy chatouille l’Europe / 04/05/2013 à 05:00 , actualisé le 04/05/2013 à 01:06

Le « mini-Davos » a rassemblé près de 600 dirigeants du continent autour de Gerhard Schroeder. Avec comme réflexion phare : comment faire évoluer les vieux conservatismes ? Un débat riche. Le « mini-Davos nancéien » a rassemblé hier près de 600 dirigeants du continent autour de Gerhard Schroeder. Avec comme réflexion phare : comment faire évoluer les vieux conservatismes ? Un débat riche.

La suite sur Le site du Républicain Lorrain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s